Soleil = source d’énergie

Avant la séance :

1. Consulter les ressources documentaires ci-dessous, et toutes celles auxquelles vous pourrez avoir accès sur l’énergie photovoltaïque, les éoliennes et hydroliennes, les barrages, l’énergie thermique type chauffe-eau solaire, etc…

2. Choisir une ou deux énergies ou techniques présentées, et préparer un argumentaire pour déterminer à quel contexte elles sont les mieux adaptées.

3. Ceux qui le souhaitent peuvent préparer le jeu de rôle qui aura lieu en classe (voir ci-dessous).

Pendant la séance :

Débat/jeu de rôle (voir une fiche d’organisation d’un débat)

  • Les élèves constituent des groupes de 2 ou 3 et choisissent une énergie. Dans chaque groupe se trouve un « négociateur » et un « documentaliste ». Le négociateur prépare les arguments, le documentaliste a accès à un ordinateur (ressources documentaires).
  • Le professeur est le maire d’une petite ville qui vise l’autosuffisance énergétique de sa commune, avec une énergie « propre ».
  • Chaque négociateur doit convaincre le maire que l’énergie qu’il défend est la mieux adaptée, sans imposer un argumentaire standard : il faut que le maire ait l’impression que c’est lui-même qui prend la décision finale.

Moteur de ces énergies renouvelables : l’inégale réception de l’énergie solaire sur Terre

Atelier « inégale répartition de l’énergie reçue »
Matériel : globe terrestre, lampe, carton percé d’un trou carré, luxmètre
Comparer l’énergie lumineuse reçue par unité de surface à l’équateur/au pôle.
Reporter ces valeurs sur la carte du monde suivante.

Atelier « origine des vents et courants »
Matériel : boîte en carton vitrée, bâton d’encens, bougie
Schématiser la circulation des masses d’air dans la boîte en insérant les légendes : haute pression HP, basse pression BP, refroidissement, réchauffement.
Noter sur la carte les zones de HP et BP, en déduire les mouvements de fluides (vents, courants) à représenter sous forme de flèches sur la carte.

On peut s’aider du schéma d’une cellule de convection

Conclusion : Utiliser l’énergie des vents (=éolien), des courants marins (=hydrolien), des barrages hydroélectriques, revient à utiliser indirectement de l’énergie solaire. Ces ressources énergétiques sont rapidement renouvelables.
La comparaison de l’énergie reçue par la planète et des besoins humains en énergie permet de discuter de la place actuelle ou future de ces différentes formes d’énergie d’origine solaire.

Publicités